DayZRP Index du Forum


  


Serveur Teamspeak : 91.121.21.195:9990

Retrouvez nous sur facebook :
DayZRP Index du Forum   »  DayZRP Miro&Co   »  Présentations   »  Acceptées   »  [VALIDEE] Nikita « Mustang » Kosloff
 Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1    

[VALIDEE] Nikita « Mustang » Kosloff

Auteur Message
Mustang
Posté le: Ven 30 Aoû - 16:09 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Looteur de Topics Inscrit le: 11 Mai 2013 Messages: 211
Localisation: Paris
Masculin
Nom du perso RP en cours: Nikita Belkiev
Faction: Bandits
Point(s): 342
Moyenne de points: 1,62
PublicitéSupprimer les publicités ?
Salut à tous,

J'ai été un joueurs pendant plusieurs mois sur votre server avant de devoir m'absenter soudainement pour des raisons personnel, j'ai pris connaissance des nouveau changement et en profite pour faire une nouvelle présentation.

Pour ma présentation IRL, désolé du copié/collé mais je peux pas inventer là :p


Bonjour, je m’appelle Benjamin, j’ai 23ans, je viens de Montpellier, dans le sud de la France. Mes hobbies dans la vie seraient les jeux-vidéo (non ??), L’airsoft que je ne pratique plus quelques temps, le football américain, le crossfit, les livres et le cinéma. De mon expérience des jeux-vidéo, j’ai joué pendant longtemps à  CSS en team et la série des modern warfare (seul), des RPG tel que diablo 2 ou Guild wars 2, j’ai également joué a beaucoup de jeux de stratégie : SC2, AOE 2, Ruse, ou LoL (si on peut appeler ça stratégie). Je joue à Dayz depuis un peu plus d’un an et demi en ayant fait une coupure d’environs 2 mois pour jouer à the warz, que j’ai vite délaissé. Je me rapproche de ce mode de jeux comme arma 2 préférant aux jeux un peu plus « arcade » comme BF3 ou COD qui donnent plus de réalisme, pour ce qui est de mon expérience rôle play, je n’en ai que sur différent forum RPG, la plupart mort aujourd’hui. J’ai fait un peu de RP « IRL » lors de certaines opérations d’airsoft regroupant environs 100 à 200 personnes et j’ai une connaissance basique de certains termes ou technique militaire.

Nom : Nikita « Mustang » Kosloff


Âge : 28ans


Nationalité : Chernare


Ancien métier : pilote d’hélicoptère de l’armée, reconvertit dans le civil.


Histoire : Nikita est issue d’une famille modeste, comme la majorité de la population Chernare, vivant dans une petite ville qui longeait le Burnaya, le fleuve centrale de Chernarus. Il n’as pas réellement connu son père, il ne sait que peu de chose de lui, celui-ci étant mort à l’âge de ses 4ans, il sait juste ce qu’on raconte de lui lorsqu’il a atteint l’âge pour comprendre réellement ce qu’on disais de lui : « c’était un bon gars » ; « il va manquer à sa femme, c’est sûr, c’était un mari aimant » ; « c’était quand même un gros fêtard, il pouvait pas s’empêcher de se souler et d’aller courir les jupons au bar tous les vendredis soir ». Bref, les avis étaient mitigés. Sa mère l’as donc élevé seule, du moins pas tout à fait, Nikita allais bien sûr à l’école populaire, un ancien vestige de cette chère union Soviétique, et des qu’il put faire quelque chose de ses mains, il aidas son oncle à son garage, juste à côté de chez sa mère, il commença à prendre goût à la mécanique, et passa une grande partie de son enfance et de son adolescence à alterner les cours, et le garage, bien qu’on ait pas besoin de son aide, il s’y faisais accepté de gré ou de « force ». Nikita avais trouvé un domaine dans lequel il était enfin à l’aise, ce qui n’était pas trop le cas de ses cours.

Arrivé à ses 18ans, Nikita décida de s’engager dans l’armée, il fit alors une formation de base comme chaque soldat et une formation spécifique mécanicien qu’il réussit à finir haut la main, terminant presque major de sa promotion, sa mère avait de quoi être fier de son fils, malheureusement pour Nikita, elle était décédé d’une maladie inconnue peu de temps après son entrée dans l’armée. Après une période de 9 mois de formation, il ressortis fier de l’école militaire avec ses galons de caporal, galons qui ne voulait vraiment rien dire étant donné que sa formation de mécanicien les lui attribuaient d’office… Autant dire qu’il se faisais charrier facilement là-dessus par ses copains de promo, ceux-ci lui avaient même trouvé un surnom qui lui colla à la peau pour le restant de sa carrière « Mustang », difficile de déterminer son origine, il est apparue à la suite de longue conversation d’hiver, de cuite au bord du feu de camp, et de bagarre dans un bar sinistre de Novigrad en permission… Il continua sa carrière militaire et gravit peu à peu les échelons, enchainant les manœuvre militaire avec son régiment, et commença même à se faire sa propre réputation, car en effet, après 4ans de services actif au sein des forces armées, Nikita était devenu sergent-chef mécanicien, et avait réussis à développer un petit trafic d’affaire en tout genre que les soldats aimaient bien : clopes, drogues douces, outils sanitaire neufs, magasine pour adulte, tout ce dont pouvait raffoler ou aimer un soldat Chernare. Que voulez-vous, la solde d’un sergent-chef n’est pas très grosse, « il faut bien arrondir ses fins de mois » comme il le disait si bien, et compter aussi tous les avantages sur le choix énorme dont il disposait lorsque la marchandise arrivait. Si vous voulez tout savoir, il a réussis à établir ce réseau grâce à quelques petits trafiquants locaux qui cherchaient à étendre leur zone, une aubaine pour Nikita.
Lors de sa 9em année en service actif, Mustang avait 27ans et se fit proposé une offre inestimable : accéder directement au grade d’adjudant-chef si il remplit une formation au préalable. Celle-ci consistait à devenir co-pilote d’hélicoptère de transport, pas grand-chose me direz-vous, pas pour lui, sachant qu’il avait une trouille bleu du vide. Mais l’appât du gain et quelques galons sur sa manche avaient eu raison de lui, et il compléta une formation de co-pilote pendant 6 long mois, cette formation n’avait rien d’extraordinaire, il n’avait piloté lui-même que quelques fois, il avait désormais les connaissances en pilotage requises, mais c’était surtout ses connaissance en mécanique et logistique qui l’ont aidé à accéder à ce poste.

Malheureusement, notre adjudant-chef ne put profiter longtemps de son nouveau travail et de la solde qui l’accompagnait. Il devait d’urgence rejoindre l’aérodrome de Balota, en Zagoria du Sud, pour prêter main forte à des troupes déjà présente, et c’est là qu’il connut l’horreur. Tout le monde connais l’histoire, les États-Unis, les patients qui reviennent à la vie, les militaire et policier qui tirent à vue sur la population, Nikita était choqué de tout ça, lui, qui est juste un petit adjudant-chef qui doit suivre les ordres, commençait à craquer, jusqu’à un soir. Un soir il était revenu d’une mission de transport qui avait déraillé, arrivé au point de RDV, il avait vu, avec son pilote, la petite escouade qu’il devait ramener, complètement décimé par ces « choses » il ne savait pas encore si il devait les appeler zombies… De retour à la base il s’était mis dans sa tente et avait fermer les yeux, jusqu’au moment où retentit des coups de feu, des cris, des ordres hurler dans tous les sens, il prit son pistolet de service et sortis de sa tente pour voir le massacre : Balota était sur le point de succomber à une horde de ces choses, il commença à courir pour sauver sa peau, et se réfugia vers les bâtiment les plus proche, des hangar et un bâtiment de contrôle aérien, il s’y engouffra d’ailleurs dedans, poursuivis par une bonne demi-douzaine de ces choses. Barricada la porte et se mit à pleurer, en se demandant ce qui se passait, tout ça le rendais fou, et il était largement dépassé par les évènements… Il eut énormément de chance, tout d’abord parce qu’aucun zombie n’étaient à l’intérieur de son bâtiment, ensuite parce que tous les autres point d’entrée ou de sortie étaient déjà barricader, fais par précaution par certains militaire se disait-il, et enfin, il avait à manger et à boire pour plusieurs jours là-dedans…

Il resta alors dans sa tanière, et ne bougea plus, son train-train quotidien se ramener à manger, boire, chier et pisser. Jusqu’au jour où il n’y eu plus à rien à manger, boire, pisser ou chier… Il se posa longtemps la question et finalement se dit qu’il valait mieux mourir en tentant quelque chose, que mourir sans rien faire, il débarricada la porte, et sortit, arme à la main, alors qu’il vidait le chargeur de son pistolet en quelques secondes, puis se mit à courir en direction des bois, sans s’arrêter, et lorsqu’il arriva à bout de souffle, il se retourna et ne vit rien…il l’avait fait, il était vivant et s’était sortit de son merdier, sauf que maintenant… où peut-il aller ?


Flo
Posté le: Ven 30 Aoû - 16:42 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Modérateur Zombifié Inscrit le: 14 Mar 2013 Messages: 2 441 Masculin
Nom du perso RP en cours: Major Ivan Roulov
Faction: Héros
Point(s): 2 638
Moyenne de points: 1,08
Validée sans entretien car ancien joueur.

A+ Wink


Contenu Sponsorisé
Posté le: Aujourd’hui à 13:53 (2016)
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1    
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
La date/heure actuelle est Dim 11 Déc - 13:53 (2016)