DayZRP Index du Forum


  


Serveur Teamspeak : 91.121.21.195:9990

Retrouvez nous sur facebook :
DayZRP Index du Forum   »  Archives 1er chapitre   »  Chedaki   »  Vie du camp   »  [RP] Un soir de printemps
 Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1    

[RP] Un soir de printemps

Auteur Message
Flo
Posté le: Sam 23 Mar - 01:54 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Modérateur Zombifié Inscrit le: 14 Mar 2013 Messages: 2 441 Masculin
Nom du perso RP en cours: Major Ivan Roulov
Faction: Héros
Point(s): 2 638
Moyenne de points: 1,08
PublicitéSupprimer les publicités ?
Arrivé dans le camp depuis trois ou quatre jours, Alekseï commençait à reconnaître les visages, pas encore les voix. Quand il se réveilla aujourd'hui, il était seul dans le camp. Profitant de cette accalmie, il consacra sa matinée à sa tâche de médecin.
Armé du vielle veste civile en guise d'éponge et d'un seau d'eau, il nettoya son ambulance avant d'y faire -encore- du rangement. C'est heureux qu'il constata que le stock n'avait pas diminué, comme il s'y attendait. C'était d'ailleurs même l'inverse, l'ambulance regorgeait de bandages et autres matériels de soin. L'envie le prit de faire un nouvel inventaire mais, ne voulant pas noyer le chef du camp de trop de paperasse, il se ravisa. Après tout, il avait dit qu'il en ferait un par semaine, pas un par jour, alors c'est ce qu'il allait faire.

La journée avançait paisiblement et le camp devint un peu plus vivant. Maksimo s'en revint de la chasse, avec un bien maigre butin, mais il semblait avoir apprécié son escapade forestière. Tant il était de bonne humeur, semblait-il, il aida Alekseï à remettre sur pieds une vieille moto trouvée dans les parages. Le médecin, s'il connaissait bien la mécanique du corps humain, n'avait jamais été un très bon mécanicien. Dès que sa voiture tombait en panne en Russie, il appelait un dépanneur et l'envoyait au garage. Quant à son service dans l'armée Russe, jamais il ne manquait d'un mécano militaire prêt à réparer tout ce qu'il y avait à réparer.

Ici, dans le camp, la vie était bien moins réglée.
Personne n'avait de fonction fixe, sinon Alekseï que chacun avait rapidement considéré comme médecin. A part cela, tous étaient soldat, excepté le lieutenant-aspirant Anton. Et tout ces soldats se retrouvaient dans une espèce de lutte pour le pouvoir qu'Alekseï se plaisait à observer.
On pouvait nettement constater un noyau autour duquel gravitaient quelques fayots de première. En effet, un des soldats se croyait maitre à bord et prenait de haut d'autres soldats, allant presque jusqu'à donner des ordres ou imposer sans autre argument que l'autorité qu'untel était ceci ou cela. Quant aux fayots, bienheureux, ils se pavanaient tout fier : "Ouaich, moi chui l'tireur d'élite de l'équipe, disait l'un d'eux en brandissant son fusil, toi non alors pas touche les snip', ouaich !".
Tiens, se dit Alekseï, je ne savais pas que les équipes avaient déjà été montées par le lieutenant et les spécialités distribuées.

Plus étrange encore, de quel équipe pouvait bien parler ce soldat ? N'y avait-il pas que des soldats FDCM dans ce camp ? Aux dernières nouvelles oui... Pourtant l'un d'eux fit référence à une équipe... "Elita-quelque-chose", Alekseï tenterait de se renseigner à son propos, mais il trouvait cela bizarre. Lors de son briefing par l'armée russe, avant d'être envoyé en Chernarus pour soutenir le Chedaki [HRP : je sais, y a pas encore le Chedaki mais il a été convenu que j'avance tout de même mon RP], personne ne lui avait parlé d'un quelconque groupuscule "Elita-truc-muche". Comment alors cet "Elita-truc" pouvait-elle croire avoir la main mise sur le camp ?

M'enfin, conclua Alekseï à ses songes, bientôt des gradés seront nommés. Voilà qui devrait régler les problèmes de disciplines qui règnent dans ce camp qui a plus des allures de "camp-de-vacances-pour-tuer-bêtement-du-zombie" que d'un camp militaire sérieux engagé dans la lutte pour protéger les citoyens d'une menace mortelle et unifier son pays... oui, rien que ça, après tout c'était bien le camp d'une armée professionnelle, non ? Pas un camp de survivants chasseurs de zombie... Ou bien les gars s'étaient-ils tromper d'adresse en rejoignant le camp.

Fort de ses réflexions, Alekseï prit la direction de la tente de commandement où il les partagea avec le lieutenant, espérant un retour.


Saoks
Posté le: Sam 23 Mar - 03:04 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Romancier putréfié Inscrit le: 14 Mar 2013 Messages: 130
Localisation: France
Masculin
Nom du perso RP en cours: Zalonovitch Tolstoï
Point(s): 135
Moyenne de points: 1,04
[HRP : J'aime vraiment bien ce que tu écrit Flo, ça augmente le roleplay général de l'équipe et permet à la fois d'exprimer ton point de vue de façon calme et en même temps d'y réflechir. Je te soutient sur de nombreux points et j'attends aussi avec impatience la gradation pour remettre un peu d'ordre dans cette armée. ]




 Le soldat Zalanovitch qui venait poser une missive à l'intention du lieutenant dans la tente de commandement remarqua sur la table un étrange papier. 

Il concernait directement l'armée et ses troupes selon Alekseï Gloukov, le médecin fraichement arrivé. Il s'empressa de le lire en cachette car ce message ne lui étant pas destiné, il mériterait les fers, mais tant-pis, la curiosité agissait.


 Après en avoir pris connaissance, Zalonovitch se lança lui-même dans une réflexion du même type, qu'est-ce qui pourrait ramener l'ordre et la discipline au sein du camp, pourquoi l'armée avait-elle en son sein un groupuscule nommé Elita-k, et qui étaient ces gens qui voulaient affirmer leur autorité. Il savait qu'au camp des FDC le chef Vladimir faisait régner l'ordre, mais es-ce que cela était dû à son règne de terreur ou encore par la stricte soumission des ordres sous peine de torture, humiliations et autres traitements affligeants. 

Zalonovitch n'en savait rien mais il savait que la très prochaine cérémonie de promotion apporterait des réponses à ces problèmes. Il se promit de ne prendre aucun partit de peur de perdre les amis qu'il s'était fait durant son entraînement en Russie ou les faveurs du lieutenant qui pourraient lui servir pour ses prochains plans concernant sa profonde haine envers les Américains.
 


Dernière édition par Saoks le Sam 23 Mar - 03:32 (2013); édité 1 fois

________________________________________________________________________
Anton
Posté le: Sam 23 Mar - 03:17 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Administrator de la mort Inscrit le: 21 Jan 2013 Messages: 3 979
Localisation: Loir-et-Cher (41)
Masculin
Nom du perso RP en cours: Anton Akopov
Faction: Bandits
Point(s): 4 224
Moyenne de points: 1,06
[HRP : idem Saoks, j'ai bien aimé ton post Flo ! Saoks, la prochaine fois que tu me confonds avec Dimitri, tu seras jeté de la plus haute tour de Cherno ! ]

Le Lieutenant Anton Simonov ne se sentait pas bien. Un étrange mal de crâne très violent le clouait au lit de son baraquement. Il ne pouvait assumer son rôle de chef du camp dans ses conditions.
Réveillé quelques minutes, il demanda à Alekseï, le médecin du camp qui se trouvait à son chevet, de lui apporter des documents qui trainaient sur son bureau dans la tente de commandement. Le médecin y ajouta une lettre écrite de sa main.
A sa lecture, le Lieutenant se demandait qu'elle était la réelle situation dans le camp. La situation décrite était grave et il fallait agir !
Il demanda alors à chaque militaire ayant des doélances à les lui formuler au plus vite sur papier. Ainsi, il pourrait les lire lors de ses moments de conscience et réagir en conséquence. Il redoutait d'être forcé à nommer un second, mais il prendrait la décision si elle s'imposait.



________________________________________________________________________
Co-fondateur du serveur. Informaticien et joueur passioné.

Personnage RP : Anton Akopov
Contenu Sponsorisé
Posté le: Aujourd’hui à 00:18 (2016)
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1    
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
La date/heure actuelle est Dim 11 Déc - 00:18 (2016)